Les 5 méthodes de gestion d'entreprise

La gestion de l’entreprise peut être envisagée différemment selon les dirigeants. Voici les 5 principales méthodes avec leurs avantages et leurs inconvénients.

1- Ne rien gérer

C’est une méthode de gestion d’entreprise très courante. Le dirigeant est en général quelqu’un avec une forte connaissance de son métier. Il maitrise donc de façon intuitive les prix du marché. Il sait que c’est comme ça. Ce dirigeant n’aime pas les papiers, ni la gestion. Il sait souvent que ça pourrait lui être utile, mais il trouve que c’est une perte de temps. Son entreprise fonctionne comme cela depuis des années.

Le chef d’entreprise regarde de temps en temps (ou souvent selon le niveau) son compte en banque, et cela l’informe sur la performance de son entreprise.

Les avantages : pas de perte de temps, on ne fait que ce qui est nécessaire au métier.

Les inconvénients : souvent surpris par le bilan comptable, souvent des retards de paiement. Fort risque de couler l’entreprise pour une erreur qui ne sera pas identifiée.

 

Les méthode de gestion d'entreprise

2- La gestion d'entreprise confiée l'expert-comptable

Dans ce cas, le dirigeant sait qu’il doit gérer son entreprise. Il sait que c’est important. Cependant il n’aime pas vraiment ça, il pense (à raison) que là où il est le meilleur c’est dans son métier et que c’est là qu’il gagne de l’argent.

Face à ce constat il se tourne vers la seule personne qui connaît les recettes et les dépenses de son entreprise : son expert-comptable (il vend souvent du conseil en gestion même si ce n’est pas leur métier). Parfois il fournit un tableau de bord mensuel et une situation. Le dirigeant obtient ainsi des chiffres avec souvent de nombreux manques (immobilisations, factures non parvenues, les charges à payer (Urssaf, impôts,…)). Il oublie que l’expert-comptable a pour métier la comptabilité et en aucun cas il ne fait de la gestion.

Les avantages : Pas de perte de temps, le comptable possède déjà les données. C’est mieux que de ne rien avoir du tout.

Les inconvénients :  L’information arrive 1 mois en retard, les tableaux ne sont pas des tableaux de bord de gestion adapté à l’entreprise, le rapport Prix/information est exorbitant.

3- La gestion d'entreprise par le dirigeant

Qui connait mieux son entreprise que le dirigeant? Le chef d’entreprise peut gérer son entreprise par lui-même. Pour cela, il faut qu’il apprécie Excel et la gestion. Soit le dirigeant va créer des outils de gestion qu’il fera remplir par son ou ses collaborateurs. Il agrège ensuite ces informations pour en faire des tableaux de bords et de suivi.

Les avantages : solution peu onéreuse financièrement, s’adresse à des dirigeants gestionnaires et sachant déléguer les autres tâches. Le dirigeant connait parfaitement son entreprise avec ses forces et faiblesses.

Les inconvénients : prend du temps au dirigeant, danger de ne pas avoir d’avis extérieur, danger de connaître les points faibles mais de ne pas y remédier.

4- L'embauche d'une DAF en interne

Le DAF (directeur administratif et financier) peut s’appeler responsable, gestionnaire, contrôleur de gestion. Il s’agit d’une personne dont le métier est de s’occuper de la gestion de l’entreprise. Il construit des tableaux de bords et de suivi, s’occupe de toute la partie administrative, et de la partie financière de l’entreprise.

Avoir une personne dédiée à la gestion dans l’entreprise permet d’obtenir des tableaux de bords précis et fiables. Cela permet à l’entreprise d’évoluer dans sa gestion, cependant lors de la phase de suivi, une fois que l’ensemble du process de mise en place est terminé, il faut trouver d’autres occupations au DAF.

Les avantages : l’entreprise dispose en interne de quelqu’un pour assurer la gestion de l’entreprise. Le suivi peut de faire de façon extrêmement qualitative.

Les inconvénients : le coût, le risque de l’embauche, ce n’est pas adapté pour les petites entreprises.

Gestion financière

5- La gestion d'entreprise par un DAF à temps partagé

Pendant la phase de mise en place des outils de gestion, le DAF à temps partagé peut être assimilé à un Daf en interne qui travaillerai à temps partiel. Il va accompagner le dirigeant dans la mise en place d’une gestion adaptée aux particularités de l’entreprise. Une fois cette mise en place effectuée, l’entreprise va passer dans une mode de suivi, le temps de présence du DAF dans l’entreprise va diminuer. Le coût pour l’entreprise va diminuer et les bénéfices liés à la mise en place des tableaux de bords ainsi que l’expertise et les conseils extérieurs apporteront une plus value qui optimisera la rentabilité de l’entreprise.

Avantages : un expert s’occupe de la gestion de l’entreprise, possibilité de moduler le coût selon les possibilités et les besoins de l’entreprise, coût qui diminue lors de la phase de suivi.

Inconvénient : le coût qui reste important

Tableau de bord
Bertrand Lacaze Labadie

Bertrand Lacaze Labadie

Conseiller en gestion d'entreprise